rachatcreditrachat de crédit

Ne pas confondre FCC et FICP

rachat de crédit - étude gratuite

Ce service est totalement
gratuit et confidentiel
(soumis au secret bancaire)
et a fait l’objet d’une
déclaration à la CNIL.

Ne pas confondre FCC et FICP


image 1 Un particulier peut être fiché au FICP sans être inscrit au FCC… et vice versa.
L’un n’entraîne pas forcément l’autre, même si les deux sont gérés par la Banque de France. Pour résumer, l’inscription au FICP vous empêche de faire de nouveaux crédits, alors que le fichage FCC vous empêche d’utiliser un chéquier ou une carte bancaire.

Le FCC est un fichier géré par la Banque de France pour répertorier les personnes frappées d’une interdiction d’émettre des chèques (d’origine bancaire ou judiciaire). Figurent également dans le fichier FCC les personnes ayant fait un usage abusif de leur Carte Bancaire. Chaque établissement financier ou banque est tenu d’interroger ce fichier lors de l’ouverture d’un compte, ou la souscription à un moyen de paiement (chéquier ou carte bancaire).

FICP signifie Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers. Ce fichier est géré par la Banque de France. Il a été créé en 1989 dans le but de prévenir et de traiter les difficultés liées aux situations de surendettement. Il répertorie les incidents de paiements et les demandes de dossier de surendettement effectuées par un particulier. Cette mesure permet d’éviter qu’un particulier ayant déjà des difficultés à rembourser ses emprunts souscrive un autre crédit. Chaque établissement financier ou banque est tenu d’interroger ce fichier lors d’une nouvelle demande de crédit émanant d’un particulier. En théorie une banque peut vous accorder un crédit même si vous êtes fiché… En théorie seulement car, dans la pratique, un fichage au FICP revient à vous interdire de prendre un nouveau crédit.
Conception & réalisation Force Interactivecredits